- Les tisanes plante unique -

La fabrication des tisanes

Je cultive une vingtaine de plantes sur mon terrain à Saint-Canadet en Pays d'Aix en Provence et je pratique la cueillette sauvage dans des environnements préservés en Provence et en Auvergne. Toutes mes plantes sont récoltées à la main puis immédiatement mises au séchoir. Une fois sèches, j’émonde les plantes en séparant les feuilles des tiges.

Les feuilles sont triées puis stockées et mises en sachet.

Quelques conseils pour la préparation de vos tisanes

Vous trouverez dans ces pages, des informations sur les utilisations traditionnelles des plantes.
Ces informations, retranscrites ici à titre indicatif, sont issues d'ouvrages de référence et ne sont en aucun cas à portée médicale.
La phytothérapie peut avoir des effets secondaires ou interagir avec des traitements en cours, en cas de doute demandez un avis médical.

 

​Comment bien préparer une tisane ?

 

Bien conservées, à l'abri de la lumière et de l'humidité, les tisanes se conservent 2 ans. 

Le mode de préparation le plus simple d’une tisane est l’infusion. Versez de l’eau chaude sur les plantes, couvrez et laissez infuser 5 à 10 min

​​La décoction est réservée aux racines ou aux graines qui sont les parties les plus résistantes de la plante.

Pour faire une décoction, partez à froid, portez à ébullition 5 min, laissez infuser 5 à 10 min.  (La plupart de mes tisanes se préparent en infusion, si une décoction est nécessaire, je le préciserai dans les instructions.)

Contrairement au thé, les infusions ne développent pas d’amertume si l’eau est très chaude ou lors d’un temps d’infusion long.

Autre mode de préparation pour des infusions froides : la macération. Laissez infuser les plantes dans de l'eau froide plusieurs heures (une nuit par exemple), filtrez et buvez. Cette méthode permet de conserver les vitamines et les principes actifs sensibles à la chaleur